SULM – Schweizerische Union für Labormedizin | Union Suisse de Médecine de Laboratoire | Swiss Union of Laboratory Medicine

  • header_content-f5.jpg
  • header_content-f4.jpg
  • header_content-f3.jpg
  • header_content-f2.jpg
  • header_content-f1.jpg

L’USML – un large faîte pour le monde en petit +

L’Union Suisse de Médecine de Laboratoire (USML) s’engage en faveur d’une médecine de laboratoire efficiente, efficace et orientée vers les patients. En tant qu’organisation faîtière, elle représente des sociétés de discipline et des organisations du domaine de la santé et de l’industrie diagnostique, ainsi que des organisations gouvernementales et administratives.

^up

Diversité de la médecine de laboratoire +

Les prestations de la médecine de laboratoire profitent aux cabinets médicaux, aux pharmacies, aux hôpitaux et aux laboratoires privés. La médecine de laboratoire se subdivise en huit domaines, elle compte 20 sociétés de discipline et emploie environ 10'000 personnes à temps plein.

^up

Engagement unifié +

Ce vaste spectre d’activités est uni au sein de l’USML. Cette dernière s’engage notamment dans l’assurance qualité, le domaine tarifaire, la formation postgraduée et les relations publiques.

^up


> USML-Newsletter-Enregistrement


..Lire la pipette en ligne comme e-paper

pipette 01/2017: Hämatologie – WHO Update 2016 | Hématologie – Update OMS 2016

Hämatologische Neoplasien: Zentral ist und bleibt die vernetzte Diagnostik! | Néoplasies hématologiques: le diagnostic combiné est et reste central!
Au cours des 20 dernières années, le diagnostic des néoplasies hématologiques est progressivement devenu plus complexe. Alors que le microscope suffisait initialement à la pose du diagnostic, une combinaison de différentes méthodes diagnostiques est avec le temps devenue indispensable pour y parvenir. La clé de l’hémato-oncologie moderne consiste à combiner la morphologie, l’immunophénotypage, la cytogénétique et la génétique moléculaire avec les données anamnestiques… > plus

Übersicht der Neuerungen in der WHO-Klassifikation 2016 | Aperçu des nouveautés dans la classification OMS 2016
La mise à jour, publiée en mai 2016, de la classification OMS 2008 s’imposait d’urgence et elle améliore considérablement la démarche diagnostique pour les néoplasies myéloïdes et lymphatiques. Les critères diagnostiques ont été affinés pour une grande partie des entités et complétés par des marqueurs génétiques. Pour certains diagnostics, la mise à jour fait désormais la distinction entre différentes variantes ayant des propriétés cliniques différentes, ce qui a une influence directe sur le traitement des patients et les conseils qui leur sont fournis. Il est ainsi possible de classifier et de faire une distinction précise entre les néoplasies clonales au potentiel malin limité et les néoplasies agressives nécessitant sans délai un traitement adéquat. > plus

Révision cytogénétique des néoplasies myéloïdes et leucémie aiguë dans la classification OMS 2016 | Revision der zytogenetischen Kriterien zur Einteilung myeloischer Neoplasien und akuter Leukämien in der WHO-Klassifikation 2016
Auch in der WHO-Klassifikation 2016 sind zytogenetische Methoden wie die konventionelle zytogenetische Analyse (Karyotypisierung mittels G-Bänderung), die Analyse anhand von Fluoreszenz-in-situ-Hybridisierung (FISH) sowie die molekulare Karyotypisierung (Analyse per DNA-, CGH- und SNP-Microarray) zum Nachweis zahlreicher Gen-Rearrangements nach wie vor aktuell. Die zytogenetische Analyse ist eines der Kriterien für die Diagnostik, Risikostratifikation und Beurteilung der Ansprache auf die Therapie. Prof. Schoumans präsentiert eine Zusammenfassung der in der WHO-Klassifikation 2016 geänderten zytogenetischen Einteilungskriterien sowie die Beschreibung einiger neuer vorläufiger Entitäten für myeloische Neoplasien und akute Leukämien. > plus

Fokus Molekulargenetik | Zoom sur la génétique moléculaire
Une multitude de nouvelles altérations génétiques moléculaires ont été intégrées dans la classification OMS 2016 actuelle des néoplasies hématologiques, ce qui souligne l’importance d’un diagnostic génétique moléculaire suffisant. Ces altérations définissent en partie certaines maladies ou aident à mieux évaluer le pronostic des patients. La pertinence clinique de bon nombre des mutations citées reste toutefois encore indéterminée et des études cliniques supplémentaires intégrant un vaste diagnostic génétique moléculaire sont nécessaires pour clarifier les questions ouvertes. > plus

Änderungen der WHO-Diagnostik in Bezug auf die Morphologie | Modifications du diagnostic OMS concernant la morphologie
Depuis la classification OMS 2008 des néoplasies du système lymphoïde et myéloïde, de grands progrès ont été accomplis, principalement dans l’identification de biomarqueurs moléculaires. Ces nouvelles connaissances ont également abouti à une meilleure caractérisation et standardisation des caractéristiques morphologiques. Cet article s’intéresse aux changements figurant dans la révision de 2016 en ce qui concerne la morphologie des néoplasies myéloïdes. Les innovations morphologiques concernent l’intégration de nouveaux critères pour des entités existantes, la clarification d’ambiguïtés qui existaient dans la classification OMS 2008, et des entités qui ont été nouvellement intégrées ou, au contraire, supprimées > plus

Organisation aus klinischer Sicht | Organisation d’un point de vue clinique
La révision de la classification OMS des néoplasies hématologiques a notamment conféré une plus grande importance aux analyses génétiques moléculaires, qui aboutissent à une caractérisation plus précise des maladies et permettent d’établir de meilleurs modèles pronostiques et prédictifs, ainsi que des approches thérapeutiques innovantes. Un diagnostic intégratif, regroupant les analyses cliniques, les analyses morphologiques, les analyses cytométriques en flux et les analyses génétiques, devient ainsi indispensable. Il en résulte des exigences élevées en matière de collaboration entre les cliniciens et le personnel de laboratoire, que ce soit dans l’acquisition initiale du matériel à analyser ou, plus tard, dans l’interprétation des divers résultats, provenant souvent de différents laboratoires. Les boards interdisciplinaires se prêtent bien à cette dernière tâche et ils permettent également une accumulation d’informations et d’expertise, favorisant ainsi une augmentation de la qualité du processus diagnostique. > plus

Agenda

Hämatologie Workshop, 29. März 2017 - Mit Dr. Heinz Diem > mehr

pipette

pipette 01/2017: Hämatologie – WHO Update 2016 | Hématologie – Update OMS 2016

Aktuelle Ausgabe als E-Paper lesen

Jobs

07.11.2016: BMA HF Mikrobiologie (50–100%)